Carte du site
819 346-0679
Nouvelles
Suivez-nous sur Facebook

Historique

Contexte

L'association estrienne pour l'information et la formation des aînés (AEIFA-DIRA)(maintenant DIRA-Estrie)  a commencé ses activités en 1991 à la suite d’une initiative du Dr Jacques Corbeil, ainsi que de madame Lise Perreault, madame Pauline Bruneau et monsieur Ramsay Mont-Redon. D’abord centré sur la défense des droits des personnes âgées, DIRA-Estrie a revu son mandat au fil des ans pour s’intéresser principalement aux abus envers les personnes aînées. En plus de leur rôle de bénévoles sur le terrain, le Dr Jacques Corbeil, décédé en 2010, et madame Lise Perreault ont respectivement présidé le conseil d’administration pendant de nombreuses années.


Démarrage

DIRA-Estrie obtint ses premières lettres patentes en 1993, date à laquelle un poste de coordonnatrice fut créé. Au départ, DIRA-Estrie partageait un local et des services avec l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR).


Au fil des ans

Depuis les débuts, DIRA-Estrie travaille en collaboration avec les agents du milieu : travailleurs sociaux, responsables des centres d’hébergement, organismes sociaux et communautaires. Les visites de foyers et résidences pour personnes âgées, dans le but d'informer celles-ci de leurs droits, et les interventions individuelles auprès des aînés victimes d’abus constituaient les activités principales. En 2011, DIRA-Estrie a signé un protocole d’entente avec DIRA-Laval, organisme doté d’une mission similaire qui a suscité la création d’organismes venant en aide aux aînés victimes de maltraitance dans diverses régions du Québec. Pour marquer cette alliance au réseau DIRA, DIRA-Estrie a adopté provisoirement le nom AEIFA-DIRA. En 2014, à l'occasion de son 20e anniversaire, notre organisme a adopté officiellement le nom DIRA-Estrie


Aujourd’hui

Après avoir occupé pendant plusieurs années des bureaux à la Maison de la coopération située sur la rue Dufferin, au centre-ville de Sherbrooke, DIRA-Estrie a emménagé en 2013 au Carrefour des aînés dans l’édifice de Sercovie, situé dans l’est de Sherbrooke. Au cours des ans, elle a créé des partenariats avec plusieurs établissements du réseau de la santé et des services sociaux de l’Estrie et avec de nombreux organismes, dont les Tables locales de concertation des sept MRC de l’Estrie et la Table régionale de concertation des aînés de l’Estrie. Dotée d’une mission régionale, elle dispense ses services à une clientèle majoritairement francophone et sherbrookoise, mais son rayon d’action s’étend aux quatre coins de l’Estrie. Plus récemment, elle a tissé des liens avec des organismes représentant les communautés culturelles et dispense des services aux aînés issus de l’immigration.