Carte du site
819 346-0679
Nouvelles
Suivez-nous sur Facebook

Maltraitance et abus

La maltraitance des aînés a longtemps été un sujet tabou, au Québec comme partout ailleurs dans le monde.

Depuis le début des années 2000, des progrès importants ont été réalisés au Québec pour briser le silence entourant cette problématique. Des revendications venant de la base, entre autres, des associations et regroupements d’aînés, et des initiatives mises en place par les divers paliers de gouvernement, ont contribué à mettre ce sujet au centre des préoccupations sociales.

S'informer,


Plan d'action

Un plan d’action gouvernemental a tracé des balises et présidé à la mise en place d’actions structurantes dont les effets bénéfiques se sont déjà fait sentir. Des sommes importantes ont été consacrées à une campagne massive d’information et la recherche et les initiatives communautaires ont été encouragées et soutenues. Plus récemment, les problématiques du vieillissement de la population et du financement des soins de longue durée ont mené à la formulation de nouvelles orientations ministérielles favorisant le maintien à domicile en misant sur l’assurance autonomie.


Responsabilité

Les personnes âgées elles-mêmes ont une responsabilité dans la prévention et la lutte contre la maltraitance. Elles doivent s’informer, réfléchir, échanger et se soutenir mutuellement.


La maltraitance envers les aînés : Tolérance ZÉRO

C’est tous ensemble, en pratiquant la tolérance zéro contre la maltraitance envers les aînés, que nous réussirons à créer un Québec où les aînés peuvent vivre dans la sérénité une vieillesse à l’abri de la maltraitance.